Propulsé par Divertissement

English

Bas-fonds

Première canadienne

  • Drame
  • /
  • France
  • /
  • 2010
  • /
  • 68 min
  • /
  • video
  • /
  • Français (Sous-titres Anglais)
Bas-fonds Bas-fonds Bas-fonds Bas-fonds

Sélection officielle, Festival international du film de Locarno 2010

À l'affiche

Équipe de production

Réalisation: Isild Le Besco
Scénario: Isild Le Besco
Interprètes: Valérie Nataf, Ginger Romàn, Noémie Le Carrer
Production: Sangsho
Origine de la copie: Sangsho

Dans...

Camera Lucida   

Évènements Spéciaux:
Camera Lucida


Première partie...

Crépuscule   

Crépuscule

première nord américaine
Québec
2011 | 20 min

Synchro

Description

C’est une sale histoire, celle d’un crime odieux commis par ces trois sorcières qui habitaient loin de la ville, mais aussi une histoire d’amour, la plus belle d’entre toutes, la plus déchirante aussi. Une horrible tragédie relatant la rencontre impossible entre trois êtres ignobles. C’est surtout une histoire vraie.

Magalie, sa sœur Marie-Stéphane et la timide Barbara ont fui une société oppressante pour mener une existence marginale dans les bas-fonds. Elles ont trouvé refuge dans un appartement crade, là où, loin des regards, elles n’obéissent plus qu’à leurs désirs et pulsions. Formant un triangle amoureux chaotique, ces femmes passent leurs journées vissées devant le téléviseur à regarder des pornos. Leur relation fusionnelle découle d’un corrosif rapport d’amour passionnel et de violente haine. Chaque fois que la tension entre elles atteint son paroxysme, elles explosent. Et ce n’est pas beau à voir. D’interminables échanges d’insultes cruelles servent de prélude aux coups. Grâce à sa carrure imposante et son timbre capable de déplacer des montagnes, la monstrueuse Magalie sort toujours victorieuse. Elle règne ainsi en reine sur l’appartement, prenant un malin plaisir à humilier Barbara, son amante soumise et sans défense. Pour survivre émotionnellement, cette dernière se tourne vers des hommes vulgaires rencontrés secrètement dans des bistrots. Ils n’en ont que pour son corps, mais Barbara trouve entre leurs bras le semblant d’affection que Magalie lui refuse obstinément. Les trois femmes semblent éternellement figées dans un quotidien cauchemardesque. Jusqu’au jour où leur folie dépasse les bornes. Ayant soudainement du sang sur les mains, la destruction de leur univers devient inévitable. Séparées par la justice, Mag, Barbara et Marie-Steph n’en sont pas au bout de leurs peines. Elles quittent leur prison pour une nouvelle. Leur retour au réel sera leur damnation.

Oeuvre frôlant l’insoutenable, expérience difficile à vivre, BAS-FONDS a tout d’un drame d’horreur, et ce, même s’il s’avère ancré dans un réalisme hurlant de vérité. Inspiré d’un fait divers, ce film renversant ne démontre aucune retenue dans son exploration de l’animalité qui nous habite. Avec cette descente dans un enfer intime, BAS-FONDS se rapproche des films de Bruno Dumont et Gaspar Noé en entraînant le spectateur dans une zone d’inconfort. Les protagonistes principaux sont littéralement des monstres, trois femmes diaboliques animées par une sauvagerie sadique. Elles terrifient parce qu’elles apparaissent authentiques, une impression accentuée par les performances au naturel inquiétant des actrices. Avec ce troisième long métrage, la comédienne Isild Le Besco (SADE, L’ACCOMPAGNATRICE) fait acte de grande bravoure en nous confrontant à une violence pathologique concrète poussée à son extrême. Oserez-vous explorer vos bas-fonds?

—Simon Laperrière

2010 Sponsors