Présenté par The Hong Kong Economic and Trade Office (Canada)

Première Canadienne
Sélection 2020 Sur demande

A Witness Out of the Blue

Réalisé par Fung Chih-Chiang

Crédits  

Selection officielle

Festival international du film fantastique de Bucheon, Asian Pop-Up Cinema, Festival international du film de Rotterdam

Réalisateur

Fung Chih-Chiang

Interprètes

Louis Koo, Louis Cheung, Jessica Hsuan, Cherry Ngan

Producteur

Derek Yee

Direction de la photographie

Kenny Tse

contact

One Cool Pictures Limited

Hong Kong 2019 105 mins V.O. cantonaise Sous-titres : anglais/chinois
Genre ThrillerAction

Trois mois après un vol bâclé, le cerveau de l'opération, Wong est en fuite et est considéré comme le suspect principal du meurtre d'un de ses propres complices. Afin de blanchir son nom, il s'empêtre dans une toile complexe impliquant des policiers corrompus, des survivants du braquage, le butin disparu, des trahisons et des dommages collatéraux. Lam, un détective amoureux de la faune, est à sa poursuite. Avec son supérieur constamment sur son cas, Lam doit déchiffrer ce puzzle avec pour seul témoin un perroquet parlant!

Voici le captivant nouveau thriller du réalisateur Andrew Fung, qui a précédemment collaboré en tant que scénariste avec les vétérans du cinéma de Hong Kong que sont Johnnie To, sur SPARROW (Fantasia 2008), et Stephen Chow, sur SHAOLIN SOCCER et THE MERMAID. Fung plonge ici vigoureusement dans le genre criminel pour la première fois. Bien qu'étant surtout un thriller sérieux débordant de mystère et d'action, le film est ponctué de moments comiques excentriques qui rappellent des classiques de Hong Kong comme THE KILLER de John Woo. Louis Koo est en grande forme dans le rôle du mystérieux antihéros, qui est entouré de visages familiers comme Philip Keung (SHEEP WITHOUT A SHEPHERD, Fantasia 2020) et Andy On (ONCE UPON A TIME IN SHANGHAI), et de talentueux nouveaux venus comme Louis Cheung dans le rôle du détective imparfait, Jessica Hester (FLIRTING SCHOLAR) en logeuse malvoyante qui fait ressortir l'humanité du personnage de Koo, et bien sûr le perroquet, qui n'est pas créé par ordinateur, et qui livre la meilleure performance par un représentant de son espèce depuis le classique des Shaw Bros. BLOODY PARROT. – Traduction : Kevin Laforest