Présenté par Films Fanatik et Horreur Fanatik

Première Canadienne
Sélection 2019

Porno

Réalisé par Keola Racela

En présence du réalisateur Keola Racela et du producteur Chris Cole

Crédits  

Selection officielle

South by Southwest 2019, Festival du film Overlook 2019

Réalisateur

Racela Keola

Scénario

Matt Black, Laurence Vannicelli

Interprètes

Evan Daves, Jillian Mueller, Katelyn Pearce, Peter Reznikoff, Larry Saperstein, Glenn Stott, Robbie Tann

Producteur

Chris Cole, Sarah Oh

contact

Evoke

États-Unis 2019 98 mins V.O. anglaise
Genre ComédieHorreur

“Blends laughably outrageous carnage with a legitimately scary plot to delightful ends”
Jude Dry, INDIEWIRE

“Will charm genre fans who know their stuff and provide plenty of entertainment for newcomers who will not have seen anything quite like this”
Jenny Kermode, EYE FOR FILM

“A cheeky look at temptation and how easy it would be to corrupt the seemingly incorruptible”
Charlie Hobbs, SCREEN ANARCHY

Tous les geeks de cinéma rêvent de travailler dans une salle à l’ancienne, avec un seul écran. Notre histoire se déroule dans un tel endroit, en 1992. Nos héros adolescents — l’assistante-gérante Chastity, le métalleux Jeff, les copains voyeurs Abe et Todd, et le sportif Ricky — qui sont également de fervents chrétiens, travaillent sous la supervision de leur gérant, M. Pike. Tard un soir, après la fermeture, les jeunes découvrent une vieille boîte de film poussiéreuse. Elle renferme une copie égratignée d’un film d’auteur érotique qui, après un changement de bobines, cède la place à un rituel satanique. Cette projection secrète libère dans le monde réel une succube sexy, dont les intentions alternent entre la luxure et le meurtre. Les ados en manque sont des proies faciles pour la démone, mais nos disciples de la Bible n’abandonneront pas sans se battre...

Pour les amateurs d’horreur, les années 1980 sont une source intarissable de plaisir. La plus récente preuve est ce film présenté en projection de minuit à SXSW, le premier long métrage de Keola Racela. Bien qu’inspirés par les films d’autrefois, les scénaristes Matt Black et Laurence Vannicelli se démarquent en préconisant une approche plus personnelle, incluant des éléments autobiographiques inspirés de la vie de Racela. Les cinéastes mettent en scène un groupe de personnages charmants et rafraîchissants, évitant de se moquer de leurs croyances religieuses. Malgré son titre, PORNO ne sombre jamais dans la débauche répétitive. Le film est osé et candide à la fois. Ceux qui recherchent une expérience sanglante ne seront toutefois pas déçus. Notamment, une scène graphique de violence testiculaire fera frémir les membres masculins du public. Cet été à Fantasia, soyez « Porn Again » et découvrez la comédie d’horreur dont tout le monde parle! – Traduction : Kevin Laforest