Première Internationale
Sélection 2019

Satanic Panic

Réalisé par Chelsea Stardust

Crédits  

Selection officielle

Festival du film Overlook, Festival du film Oak Cliff, Festival du film d'horreur de Portland, Cinepocalypse, Festival du film Popcorn Frights, Festival du film de Nevada City, Fright Fest, Grimmfest, Festival international du film de Catalogne

Réalisateur

Chelsea Stardust

Scénario

Grady Hendrix

Interprètes

Hayley Griffith, Rebecca Romijn, Jordan Ladd, AJ Bowen, Skeeta Jenkins, Ruby Modine, Whitney Moore, Arden Myrin, Jerry O'Connell, Jeff Daniel Phillips, Michael Polish, Hannah Stocking, Mike E. Winfield, Clarke Wolfe

contact

FANGORIA

États-Unis 2019 89 mins V.O. anglaise
Genre DrameHorreur

C’est la première journée de Samantha (Hayley Griffith) comme livreuse de pizza, et elle a besoin de bons pourboires. C’est pourquoi elle se porte volontaire pour apporter cinq pizzas jusqu’au quartier éloigné, mais très nanti de Mill Basin, où sa destination est une énorme maison à l’allure quelque peu inquiétante. La pire chose à arriver est d’abord qu’elle ne reçoit pas de pourboire sur cette commande de plus de 100 $. Puis sa Vespa refuse de démarrer. Lorsqu’elle retourne au manoir dans l’espoir de recevoir de l’aide et/ou l’argent qu’elle mérite, Sam découvre qu’un rituel est en cours, supervisé par la riche Danica Ross (Rebecca Romijn). Il s’avère que les résidents de la haute société de Mill Basin vénèrent quelqu’un qui se trouve loin sous terre – et ils ont besoin d’une vierge pour compléter leur cérémonie particulièrement hideuse. Sam survivra-t-elle jusqu’à l’aube, ou reste-t-il seulement 30 minutes ou moins à sa vie?

Malgré son titre, SATANIC PANIC n’est pas à propos des chasses aux sorcières paranoïaques d’il y a quelques décennies, bien qu’il y ait assurément un côté qui rappelle les années 1980 lors des premières scènes du film. C’est un hommage à l’époque où les sectes dévouées au démon cornu étaient omniprésentes sur les écrans de cinéma, mise à jour avec humour et intelligence par le scénariste et auteur à succès Grady Hendrix (MY BEST FRIEND’S EXORCISM, HORRORSTÖR), d’après une histoire qu’il a écrite avec Ted Geoghegan (WE ARE STILL HERE). Les dialogues acidulés coulent presque aussi généreusement que le sang – et il y a pas mal de ce dernier, gracieuseté du concepteur de maquillages Tate Steinsiek, notamment lorsque Danica décide de s’approprier les organes internes d’autres personnes. En même temps, la réalisatrice Chelsea Stardust s’assure qu’on demeure attaché à son héroïne désespérée, mais résiliente, et elle met l’accent sur le lien qui se tisse entre Sam et une autre victime potentielle (jouée par Ruby Modine, de la série HAPPY DEATH DAY). Incluant aussi une apparition hilarante de Jerry O’Connell, SATANIC PANIC vous fera rire, vous troublera, et ajoutera un nouveau mot (décrivant une arme inusitée) à votre vocabulaire. – Traduction : Kevin Laforest