Présenté par Nongshim America INC

Première Nord-Américaine
Sélection 2020 Film de clôture En direct

The Legend of Baron To'a

Réalisé par Kiel McNaughton

mer. 02 septembre 2020
21:15

Festival Scope

Crédits  

Réalisateur

Kiel McNaughton

Scénario

John Argall

Interprètes

Jay Laga'aia, Uli Latukefu, Nathaniel Lees

contact

Pacific Northwest Pictures

Nouvelle-Zélande 2020 103 mins V.O. anglaise Sous-titres : anglais

Joignez-vous à nous après la projection à 11:00pm pour un Q&A en direct avec le réalisateur Kiel McNaughton, le producteur Kerry Warkia ainsi que l'Acteur Uli Latukefu

Lorsque Fritz était enfant, son père le Baron To’a était un lutteur professionnel légendaire, la fierté de la communauté tongane de Nouvelle-Zélande. Mais ces jours passés sont maintenant de l’histoire ancienne, tout comme To’a lui-même. Ayant fait une pause de ses affaires et de sa vie trépidante en Australie afin de s’occuper de la vente de la maison de son enfance, Fritz constate que son ancien quartier a beaucoup changé. Un flic corrompu harcèle ses voisins. Des jeunes de Wayward volent la tondeuse de son oncle Otto. Comble de malheur, la ceinture de championnat de son père a été prise par la bande des « Pig Hunters » qui règne en maître sur la rue. Fritz s’efforce vaillamment de tenter d’appliquer de la psychologie corporative aux négociations de bandes et même au combat corps à corps, mais il devra retrouver ses racines et revoir son attitude s’il veut regagner l’honneur de sa famille — et le titre de championnat de son père.

Après une carrière réussie à la télévision néo-zélandaise, le réalisateur Kiel McNaughton fait ses débuts cinématographiques avec cette comédie d’action à petite échelle, mais haute en intensité. Uli Latukefu (qui apparaîtra bientôt dans NEXT GOAL WINS de Taika Waititi) livre une performance charismatique en tant que Fritz, appuyé par une distribution polynésienne talentueuse (incluant Nathaniel Lees de THE MATRIX RELOADED et Jay Laga’aia de ATTACK OF THE CLONES) qui alterne la comédie et le pathos dans un mélange ininterrompu d’anglais et de tongien. Bien que les chorégraphies des combats à la dure tirent leur inspiration de la lutte professionnelle et des films d’arts martiaux, le film demeure bien ancré dans son expérience de banlieue, ce qui donne des scènes d'action qui célèbrent autant l’expérience de l’île du Pacifique que le script du film lui-même. Allant du drame familial senti aux frasques les plus farfelues jusqu’à l’action carrément déjantée à travers le charme sans prétention du pays des Kiwis, THE LEGEND OF BARON TO’A amène à un tout petit cul-de-sac de South Auckland du cinéma d’action fluide et soigné. — Traduction : François Lefebvre

Représentations

mer. 02 septembre 2020
21:15

Festival Scope