Première Canadienne
Sélection 2019

The Miracle of the Sargasso Sea

Réalisé par Syllas Tzoumerkas

Crédits  

Selection officielle

Festival international du film de Berlin 2019

Réalisateur

Syllas Tzoumerkas

Scénario

Youla Boudali, Syllas Tzoumerkas

Interprètes

Youla Boudali, Angeliki Papoulia, Christos Passalis

contact

New Europe Film Sales

Suède, Allemagne, Grèce, Pays-Bas 2019 121 mins V.O. grec Sous-titres : anglais
Genre DrameThriller

“A disquieting spectacle of strangeness”
Peter Bradshaw, THE GUARDIAN

“A stylish, many-stranded mystery that often casts viewers adrift in clashing tides of dark genre convention, nightmarish surrealism and fevered close-up character study”
Guy Lodge, VARIETY

Anguilles, anguilles, anguilles! Drame criminel brutal teinté de surréalisme, THE MIRACLE OF THE SARGASSO SEA raconte l’histoire de deux femmes rêvant de quitter le village ensoleillé de Missolonghi. L’une d’entre elles est la chef de police Elisabeth (Angeliki Papoulia, vue dans DOGTOOTH et ALPS, qui évoque ici Harvey Keitel dans BAD LIEUTENANT), mutée depuis Athènes une décennie auparavant, tandis que l’autre est la mystérieuse Rita (Youla Boudali), sœur cadette d’un chanteur de bar local. Lorsqu’une mort inattendue ébranle la communauté, les destinées des deux femmes s’entremêlent et leur notion de la réalité commence à se dissiper, alors que le film s’enfonce de plus en plus dans les méandres du subconscient.

Dans la tradition de la « nouvelle vague grecque bizarre », un mouvement piloté par Yorgos Lanthimos (THE LOBSTER) et Athina Rachel Tsangari (ATTENBERG), THE MIRACLE OF THE SARGASSO SEA de Syllas Tzoumerkas marie les invocations mythiques aux réalités de la Grèce post-austérité. Autant à propos des Dieux que des conséquences de la crise de 2008, le film brouille les limites entre la réalité éclaboussée de sang et les légendes cauchemardesques floues, mais néanmoins troublantes. La mer des Sargasses est considérée depuis longtemps comme un endroit mystérieux où les bateaux sont paralysés par les algues, n’étant plus retrouvés pendant des siècles. Comme le triangle des Bermudes, elle symbolise le sentiment d’être confiné à un endroit précis, tout en étant prisonnier du passé. C’est aussi là que les anguilles européennes se rendent pour se reproduire. Dans une ville qui survit largement grâce aux industries reliées à cette créature marine, l’anguille en vient à représenter une échappatoire monstrueuse d’un monde cruel et injuste. – Traduction : Kevin Laforest