Hommages


HOMMAGE À JOSÉ MOJICA MARINS

Le 19 février de cette année, le cinéma sud-américain a perdu l’un de ses visionnaires les plus déterminés et audacieux avec le décès de José Mojica Marins, l’une des voix les plus originales et les plus inspirées du cinéma de genre. Maître de la réalisation dite provocatrice et ayant surmonté des obstacles qui auraient été fatals pour la plupart, les créations de Mojica représentent un tonnerre de transgressions radicales, réalisées en guise de défi à la dictature brésilienne de l’époque, et dont le rayonnement continuera de fasciner et d’influencer les générations à venir.

Dans le cadre de notre hommage à cet artiste, une des voix les plus originales du cinéma de genre, le cinéaste brésilien primé Dennison Ramalho (THE NIGHTSHIFTER), coscénariste du film de 2008 de Mojica, EMBODIMENT OF EVIL, et ami et protégé de longue date, donnera une conférence en direct. Il revisitera sa propre histoire, ayant grandi en étant inspiré par l'œuvre de ce grand homme, puis l'ayant rencontré et étant devenu son ami et son collaborateur créatif pendant des années. La conférence se conclura par une période de questions ouverte au public virtuel.

Alors que l'histoire et l'avenir du cinéma brésilien sont menacés de façons déraisonnables, il nous semble urgent de présenter une conférence de cette nature, à la fois par amour pour Mojica et en solidarité avec les artistes brésiliens qui font actuellement face à de rudes épreuves.

A MISKATONIC TRIBUTE TO STUART GORDON

Mardi le 27 août - 5PM EDT
Avec les panélistes Bruce Abbott, Jeffrey Combs, Barbara Crampton, Dennis Paoli, Carolyn Purdy-Gordon et Brian Yuzna. Modération par Graham Skipper.

Stuart Gordon, que nous avons perdu plus tôt cette année, était étroitement lié à Miskatonic. Non seulement en préservant l'héritage de la fictive université Miskatonic dans ses adaptations iconoclastes de Lovecraft, mais aussi en baptisant le tout premier Institut Miskatonic d'études de l'horreur en juillet 2010 avec son partenaire d'écriture de longue date Dennis Paoli — dans le cadre d'une visite à Fantasia avec leur pièce encensée Nevermore. Il avait alors présenté une classe de maître sur les défis entourant l'adaptation des œuvres « impossibles à filmer » de H.P. Lovecraft au grand écran. Deux ans plus tard, le projet Frontières de Stuart, Purgatory, a été le tout premier projet présenté via cette initiative, le rendant crucial non seulement à la fondation de Miskatonic, mais également de Frontières. Stuart Gordon a été le déclencheur qui a donné vie à ce qui se trouvait seulement dans nos imaginations.


Nous avons réuni ses plus proches collaborateurs sur scène et à l'écran pour célébrer la vie de ce pionnier, qui a toujours trouvé de nouvelles façons audacieuses d'aborder du matériel difficile, qui a fortifié sa communauté, et qui n'a jamais cessé de nous étonner et de nous inspirer.

Voir l'événement